Du rayonnement de Hawking à la cosmologie quantique

Du rayonnement de Hawking à la cosmologie quantique

Conférence à Planet Ocean Montpellier

Du rayonnement de Hawking à la cosmologie quantique : comment l’infiniment grand  rejoint l’infiniment petit Conférence à Planet Ocean Montpellier

Par Patrick Peter, Directeur de recherche au CNRS, Institut d’Astrophysique de Paris (IAP).

En collaboration avec le LUPM (Laboratoire Univers & Particules de Montpellier) / Faculté des Sciences / Université de Montpellier

Mardi 15 mai 2018 à 20h

Entrée Gratuite sur réservation [email protected]en laissant votre nom, prénom, courriel et téléphone

 

En 1973, Stephen Hawking bouscule les idées reçues en démontrant que si les théories quantiques et relativistes disent vrai, les trous noirs, issus de la relativité générale d’Einstein, doivent alors rayonner.

Ce n’est que la première fois que l’on mélange ces deux théories a priori contradictoires.
Patrick Peter évoquera comment cette approche, nouvelle à l’époque et maintenant communément acceptée, a permis de comprendre le fonctionnement de l’Univers primordial et la formation des grandes structures dont nous sommes issues.

Patrick Peter, né en 1966, est Directeur de recherche au CNRS depuis 2002. Il a obtenu son doctorat en 1992 avec Brandon Carter sur les propriétés des anomalies topologiques supraconductrices. Après deux années au sein du Département de mathématiques appliquées et de physique théorique de Steven Hawking à l’Université de Cambridge, il a rejoint son précédent laboratoire à l’observatoire de Meudon, puis l’Institut d’Astrophysique de Paris en 1999 où il a dirigé le groupe de physique théorique jusqu’en 2008.

En collaboration avec J.-P. Uzan, il est l’auteur d’un livre sur la cosmologie primordiale (Editions Belin). Ses activités se focalisent principalement sur la recherche d’alternatives au paradigme généralement accepté de l’inflation, avec notamment des modèles de rebond et de défauts topologiques, ainsi que sur l’applicabilité de formulations de la mécanique quantique à la cosmologie quantique.

 

 

 

Montpellier agglomeration