La murène

La murène


Le saviez-vous ?

Il n’est pas rare que des crevettes partagent le trou d’une murène. A certains moments, elles explorent la peau de la murène pour la déparasiter, et vont jusqu’à lui récurer les dents !

La murène n’ouvre pas la gueule par agressivité, mais pour respirer. On voit que l’eau ressort par les orifices branchiaux, derrière la tête.

Nom scientifique : Muraena helena          Répartition : Méditerranée, Atlantique          Famille : Muraenidae          Taille : 1,2-1,5 m

Statut de conservation : Préoccupation mineure selon l’UICN

Particularité physique :  La murène a un corps serpentiforme robuste et aplati. Sa gueule d’une allure menaçante possède de puissantes mâchoires. Sa peau lisse et épaisse lui permet de faciliter ses déplacements. Les narines antérieures sont au bout du museau, les postérieures au-dessus des yeux. Entre les deux, des organes olfactifs ultrasensibles !

Habitat : La murène vit dans les failles et crevasses, caché dans les cavités profondes.  Elle est présente de la surface jusqu’à environ 100 mètres de profondeur.

Alimentation : Elle se nourrit de céphalopodes (poulpes, calmars, seiches etc…), poissons et crustacés.  Ses organes olfactifs ultrasensibles lui permettent sentir ses proies. Elle capture ses proies pour les ingérer.

Reproduction : Elle se reproduit en été de juillet à septembre. La reproduction des murènes est encore mal connue à ce jour.

 

Montpellier agglomeration
Planet Ocean Montpellier utilise des cookies à diverses fins, notamment pour accroître la pertinence de ses recommandations et pour personnaliser vos contenus ou publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies. | En savoir plus ou modifier vos préférences de cookies | OK