La raie aigle ocellée

La raie aigle ocellée


Le saviez-vous ?

Ces raies sont très craintives et difficilement observables en plongée. Elles nagent très lentement mais elles sont capables d’accélérations fulgurantes si elles se sentent menacées.

En mer, les raies aigle sautent parfois hors de l’eau. Il est probable qu’elles le fassent pour se débarrasser de leurs parasites.

Nom scientifique : Aetobatus ocellatus        Répartition : Indo-pacifique       Famille : Myliobatidae          Taille : jusqu’à 300 cm

Statut de conservation : Vulnérable selon l’UICN

Union Internationale pour la Conservation de la Nature

 Particularité physique : La raie aigle ocellée est de couleurs gris ou vert-foncé. Son surnom  vient de son museau proéminent et des ses nageoires pectorales pointues qui lui donnent un aspect d’aigle des océans. La raie aigle ocellée se différencie de ses congénères de la même famille par la longévité de sa queue muni d’épines urticantes.

Habitat : Présent entre la surface et 100 mètres de profondeur, on retrouve la raie aigle ocellée dans les eaux cotières.

Alimentation : Elle se nourrit de crustacés, de mollusques et de poissons.

Reproduction : la raie aigle ocellé est ovivipare. Les œufs restent dans le corps de la mère jusqu’à qu’ils soient prêts à éclore.

Retrouvez notre pensionnaire dans l’espace Indo-Pacifique

Montpellier agglomeration
Planet Ocean Montpellier utilise des cookies à diverses fins, notamment pour accroître la pertinence de ses recommandations et pour personnaliser vos contenus ou publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies. | En savoir plus ou modifier vos préférences de cookies | OK