Le mérou brun

Le mérou brun

Le saviez-vous ?

Le mérou brun fait partie des plus gros poissons des côtes méridionales française. Espèces les plus emblématique de la méditerranée, il est apprécié des plongeurs et des photographes.

Sur les côtes méditerranéennes françaises et en Corse, le mérou brun est protégé par un moratoire interdisant la pêche sous-marine et à l’hameçon. Grâce a cette mesure les populations du Mérou Brun sont en augmentation.

Nom scientifique : Epinephelus marginatus          Répartition : Méditerranée, Atlantique          Famille : Serranidae          Taille : 120-150 cm

Statut de conservation : En danger selon l’UICN

Particularité physique :  Poisson de grande taille et massif, le mérou possède une mâchoire inférieur proéminente. Ses nageoires sont composées d’épines qu’il peut déployer comme moyen de défense. Ses gros yeux, ont une pupille en forme de poire. Ainsi, le mérou peut voir devant lui avec les deux yeux, ce qui lui permet de bien évaluer les distances. Utile pour un prédateur !

Habitat : Situé entre 20 et 200 mètres, ce poisson vit généralement près du fond dans les zones rocheuses.

Alimentation : Il se nourrit de céphalopodes (seiches, poulpes, calmars etc…), de crustacés et de poissons. Le mérou brun chasse pendant les périodes de pénombres (coucher ou lever du soleil) pour surprendre ses proies.

Reproduction :Le mérou brun change de sexe au cours de sa vie. A partir de 4 ans il devient une femelle puis entre 10 et 14 ans il subit un changement sexuel pour devenir un mâle. L’été, les mérous se regroupent en dizaines voire centaines d’individus dans les zones rocheuses. Au mois d’août, à la tombée de la nuit ils se reproduisent

Montpellier agglomeration
Planet Ocean Montpellier utilise des cookies à diverses fins, notamment pour accroître la pertinence de ses recommandations et pour personnaliser vos contenus ou publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies. | En savoir plus ou modifier vos préférences de cookies | OK