Le nason à éperons bleus

Le nason à éperons bleus


Le saviez-vous ?

Le jeune nason à éperons bleus n’a pas de « corne » ; il broute des algues sur le fond, comme tous les poissons-chirurgiens. Avec l’âge, la « corne » pousse et le régime alimentaire évolue vers des proies planctoniques en pleine eau.

Nom scientifique : Naso Unicornis          Répartition : Mer Rouge et Indo-Pacifique         Famille : Acanthuridae          Taille : 50 – 60 cm

Statut de conservation : Préoccupation mineure selon l’UICN

Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Les particularités physiques :  Les nasons sont des poissons-chirurgiens, nom qu’ils doivent aux deux fortes épines (scalpel) coupantes situées de part et d’autre du pédoncule caudal, à la base de la queue. La « corne » située sur le front n’est pas le nez du poisson : les narines (deux de chaque côté) sont situées de part et d’autre, devant les yeux.

Habitat : Présent jusqu’à une centaine de mètres de profondeur, on retrouve le nason à éperons bleus dans les lagons et le long des récifs coralliens.

Alimentation : Les adultes se nourrissent de zooplancton tandis que les juvéniles se nourrissent d’algues.

Reproduction : Comme tous les poissons chirurgiens, les nasons à éperons bleus se reproduisent en groupe à la tombée de la nuit.

Retrouvez notre pensionnaire dans l’espace Polynésie

Montpellier agglomeration
Planet Ocean Montpellier utilise des cookies à diverses fins, notamment pour accroître la pertinence de ses recommandations et pour personnaliser vos contenus ou publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies. | En savoir plus ou modifier vos préférences de cookies | OK